Que retenir des postures de yoga ?

Le yoga est un exercice qui fait partie intégrante de notre quotidien. Il permet d’améliorer notre état cardiovasculaire et déclenche une certaine flexibilité et mobilité au niveau de notre corps. De plus, pratiquer le yoga enclenche la santé des os grâce à des postures typiques comme le chien orienté vers le bas. Découvrez dans cet article les bienfaits du yoga à travers les postures proposées ici.

Les conditions d’une pratique efficace du yoga

Si vous sentez que vous devenez anxieux, alors une pratique réparatrice du yoga s’impose. Pour réussir votre séance de yoga, recherchez un espace apaisant pour vous exercer. Restez loin des lumières crues et une musique trop stimulante. Pour plus de détails, consultez le site. Le plus idéal serait de se départir des écrans et autres médias qui troublerons votre concentration. Au cas où vous disposerez d’une bougie ou d’un encens préféré, vous pouvez vous en servir pour agrémenter votre séance de yoga. Pour un type particulier de yoga, les postures réparatrices ne sont pas destinées à créer de sensations fortes ou un étirement excessif du corps. Pour votre sensation physique, elle doit se situer au niveau de la barre 2 sur une échelle de 1 à 10, s’agissant des postures réparatrices. Le but recherché est une respiration profonde et rythmée, en clair l’expiration prolongée permet de vous détendre largement surtout au niveau de votre système nerveux parasympathique. Au fur et à mesure que vous progressez soyez conscient du niveau de votre respiration, de la souplesse de votre corps puis de vos émotions et pensées qui refluent.

Les poses les plus édifiantes

La posture phare ici est les « jambes contre le mur ». C’est réparateur et régule votre flux sanguin. Cette pose est idéale notamment après une journée passée debout. Asseyez-vous sur une surface plane à côté d’un mur où votre hanche devra faire face au mur. Il faut que ce soit au préalable un espace libre sans aucune obstruction. Positionnez-vous de façon à ce que vous preniez appui sur votre avant-bras en balançant votre jambe du même côté du mur. Faites à ce que la plante des pieds fasse face au mur. Abaissez-vous sur votre deuxième avant-bras tout en ramenant votre seconde jambe contre le mur. Maintenez fixe cette position tout en ce que vos deux os assis soient au ras du mur. Prenez appui sur votre dos et rallongez vos pieds de sorte qu’ils ne soient pas fléchis. Positionnez votre main sur le cœur et l’autre main sur votre abdomen puis sentez votre corps se remplir d’air et se vider tout lentement. Restez-y pendant 5 à 10 minutes. Puis quand vous êtes prêt à vous libérer, revenez doucement à votre posture initiale en adoptant la position fœtale avant de vous asseoir définitivement.