Fonctionnement d’un gilet rafraîchissant

Le gilet rafraîchissant de sécurité est principalement intéressant pour les personnes qui évolue en extérieur sous de fortes chaleur et qui ont besoin de sécurité également : cyclistes ou même travailleurs en extérieur proches ou peut être sur une chaussée. Rouler donc à moto sous de fortes chaleurs n'est toujours pas une partie de grand plaisir. Et donc, pour éviter de suffoquer sur le guidon en pleine canicule, nous vous proposons cet article.

Fonctionnement et préparation du gilet

Préparez une cuvette bien remplie d’eau fraîche. Pliez le gilet de façon à ce qu’il puisse être complètement et bien recouvert par l’eau. Mettez ensuite votre gilet dans cette eau, pendant 2 minutes au plus. Vous le sortez après en le pressant bien entre vos mains et sans le tordre pour ne pas le détériorer aussi. Pour enlever l’impression d’humidité ensuite, vous pouvez éponger son intérieur avec une serviette, mais ce n’est pas tout autant obligatoire. Vous mettez maintenant votre gilet et vous le fermez après. Plus de conseils ici.

Vous voilà prêt pour résister à la chaleur quel que soit sa température. Vous êtes donc rafraîchi grâce bien sûr à l’évaporation de l’eau. Vous pouvez ainsi ressentir un rafraîchissement allant jusqu’à 15°C en dessous de la température ambiante. Et cela peut même durer de 2h à 8h selon la température et l’humidité ambiantes du temps. Plus il fait sec et chaud avec même un peu d’air, plus vous ressentirez activement la sensation du frais.

L’évaporation

Le tissu interne du gilet refroidissant absorbe rapidement l’eau dans laquelle il est plongé. Bien évidemment, en s’évaporant sous l’effet de votre température corporelle et de la chaleur l’eau vous refroidit en même temps.

Son entretien

Il est composé de tissus techniques : la couche extérieure constituée de nylon, la doublure près du corps, spécialement étudiée pour des effets frais. Le lavage peut essentiellement se faire à la machine. Ne pas utiliser d’assouplissant, ni de sèche-linge.