Changement climatique et santé

En février 2018, l’OMS disait : « Le changement climatique influe sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé : air pur, eau potable, nourriture en quantité suffisante, sécurité du logement ».
Somme toute, le changement climatique affecte la santé humaine bien au-delà des imaginations. Non seulement la santé physique est touchée, mais aussi la santé mentale est fortement ébranlée. Par ailleurs, aucune couche de la population n’est épargnée par ce fléau.
Dans cet article, vous saurez ce qu’est réellement le changement climatique, comment il impacte la santé humaine, quels problèmes de santé il crée ou pourrait créer si la situation ne s’améliore pas au fil des ans.

Comment le changement climatique affecte la santé humaine ?

Le changement climatique, c’est quand les activités de l’homme à travers l’utilisation des énergies fossiles génèrent tellement de CO2 et de gaz à effet de serre. Cela entraine la démultiplication de l’effet de serre naturel de la planète.

Cette accentuation de l’effet de serre a pour conséquence l’augmentation des températures partout sur la planète. Il s'ensuit des vagues de chaleur et des phénomènes climatiques extrêmes qui deviennent alors monnaie courante. Ces effets des changements climatiques amplifient les inégalités en matière de santé.

Les problèmes de santé causés par les effets du changement climatique

La santé physique et mentale de l’humanité est soumise à des conséquences directes et indirectes dues aux effets des changements climatiques.
Les vagues de chaleur provoquent :
• Déshydratation ;
• Coups de chaleur ;
• Épuisements ;
• Malnutrition liée aux pénuries d'eau et à la baisse des rendements agricoles ;
• Intoxication et infections d’origine alimentaire (choléra, dysenterie, etc) ;
• Problèmes respiratoires liés à l’augmentation de la quantité d’ozone atmosphérique ;
• Troubles allergiques.
Les phénomènes climatiques extrêmes comme les inondations, les tempêtes, les ouragans, les incendies, les sécheresses et les phénomènes hivernaux extrêmes peuvent entraîner :
• Des noyades ;
• Des crises cardiaques ;
• Des blessures ;
• Des maladies infectieuses comme les dermatites, les conjonctivites, les gastro-entérites ;
• Un stress post-traumatique incluant dépression, angoisse, troubles psychosociaux ;
• Des engelures et hypothermies ;
• La famine et la soif ;
• Des maladies à transmission vectorielle comme la maladie de lyme, la dengue, la bilharziose et le paludisme.
Aujourd’hui dans le monde, les régions qui ont le moins contribué au réchauffement climatique sont les plus vulnérables aux problèmes de santé causées par les changements climatiques.

Selon l’OMS, entre 2030 et 2050, on s’attend à ce que le changement climatique entraîne près de 250 000 décès supplémentaires par an. Mais ces conséquences sur la santé ne seront certainement pas les mêmes pour toutes les populations. Pour en savoir plus